Europe - Liberté

" Libre Ensemble "
 

Contribution d’Europe – Liberté au projet régional de l’AEI

 

A l’occasion des élections régionales du 14 mars 2010, l’Alliance Ecologiste Indépendante a ouvert ses listes à des mouvements politiques extérieurs tel que le Parti Fédéraliste, les Démocrates Européens, le Collectif des Démocrates Handicapés et a Europe – Liberté. Nous ne pouvons que féliciter cette belle initiative.

Europe – Liberté se doit donc d’apporter sa contribution au projet de l’AEI pour ces élections.

 

4 points du projet d’Europe – Liberté seront particulièrement défendus lors de cette législature régionale si des candidats Europe – Liberté sont élus.

 

1-      L’esperanto.

 

L’esperanto est une langue conçue à la fin du XIXe siècle par Ludwik Lejzer Zamenhof dans le but pacifiste de faciliter la communication entre les peuples.

L’Union Européenne souhaite faire de l’anglais la langue commune de l’union européenne, sauf que c’est un échec cuisant, les européens parlent mal l’anglais malgré des investissement de plus en plus importants pour l’apprentissage de cette langue, l’anglais est appris aux jeunes de plus en plus tôt, au mépris des langues nationales, de moins en moins bien apprises (voir le niveau des jeunes français en Français), et exclue de plus en plus les langues régionales de notre patrimoine. L’anglais mettra tout citoyen non anglophone de naissance dans une situation d’infériorité dans un échange face à un anglophone de naissance. Enfin, l’anglais est la langue des Etats-Unis et de la Grande Bretagne, les pays les plus euro-septiques, alors ne leur laissons pas le choix de la langue…

L’esperanto est une langue neutre qui ne privilégie personne, 10 fois plus rapide à apprendre que l’anglais.

Donc durant la mandature 2010-2016, les élus Europe – Liberté / AEI soutiendront et encourageront toutes initiatives visant à promouvoir l’esperanto au sein des régions.

 

2-      Le Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC) Régional.

 

Les citoyens se sentent de plus en plus mis à l’écart des instances politiques et ont de plus en plus l’impression de ne plus être entendus. Europe – Liberté propose donc la mise en place d’un Référendum d’Initiative Citoyenne d’échelle régionale à défaut d’en avoir un réel au niveau national. Ainsi les citoyens pourront, dans le cadre des domaines de compétences du Conseil Régional, soumettre à leurs concitoyens des projets non entendus par les élus.

 

3-      Transparence financière

 

A l’heure où les citoyens doutent de plus en plus de la bonne utilisation des fonds publics et en cette période de crise où l’on voit les banques perdre des milliards, un Conseil Régional digne de ce nom se doit de publier l’intégralité de ces comptes, et permettre ainsi de rendre visible facilement chaque dépense à tout citoyen le souhaitant.

 

4-      Médias locaux

 

Les médias nationaux laissent de moins en moins de place à l’information locale, c’est pourquoi Europe – Liberté considère qu’il faut soutenir les télévisions et radios locales afin qu’elles touchent plus de monde et ainsi qu’elles informent mieux les citoyens sur l’actualité de leur région.

Jérémy Bizet, président de Europe – Liberté et candidat dans les Yvelines soutiendra autant qu’il le peut les médias locaux des Yvelines, tel que TV Fil 78.

 

Les élus Europe – Liberté se feront aussi les défenseurs de la reconnaissance du vote blanc, de la protection animale, des Parcs Naturels Régionaux et de la laïcité comme principe de notre république.

 

http://europe-liberte.wifeo.com

 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement